Pourquoi aérer son vin ?

Les différentes manières de déguster du bon vin évoluent sans cesse en s’adaptant à des arts de vivres qui cadrent avec leur époque. Les habitudes d’aujourd’hui ne sont plus ce qu’elles étaient autrefois, en réalité, les amateurs de vin le consomment de plus en plus jeune. Il a ainsi besoin d’oxygène pour libérer ses meilleures saveurs, continuez à lire pour découvrir les avantages qu’offre l’aération du vin.

L’aération du vin libère ses molécules

L’aération du vin est un procédé qui peut s’avérer nécessaire pour le savourer. Elle permet aux molécules présentes de se libérer qualitativement. En effet, le vin se réveille par cette action. Les qualités odorantes du breuvage ainsi que ses saveurs s’ouvrent pour vous offrir une sensation unique durant la dégustation. Outre l’oxygénation, il existe d‘autres conseils pour déguster son vin de manière optimale. Il s’agit entre autres de l’oxydation et de la décantation.

Dès que le vin entre en contact avec l’air, il se produit inévitablement ce qu’on appelle son oxydation. Pour éviter que le vin ne s’oxyde de manière trop brusque, il faut réaliser une aération maitrisée. À cet effet, vous ne devez pas laisser la bouteille trop longtemps ouverte.

L’aération révèle le caractère du vin

Qu’il s’agisse de vin blanc, rouge, rosé ou encore pétillant, il possède une personnalité qui lui est propre. L’aération convient à chaque type de vin. Le vin jeune est connu pour posséder une certaine dureté. Une bonne oxygénation tend à lui conférer un caractère plus tendre, à l’image des plus vieux vins.

Il est toutefois important de préciser que le vin peut perdre en caractère, du fait de l’oxygénation. Il faut donc le faire avec un certain savoir-faire pour préserver ses meilleurs atouts. À cet effet, au lieu de le mettre dans une carafe, il est conseillé de le déboucher des heures avant la dégustation. Les grands crus auront besoin de respirer plus longtemps. La température idéale dans ce cas est de 13 °C.

Le goût du vin est meilleur

Un vin jeune comporte une certaine dureté qui peut être décelée au goût. Le fait de l’oxygéner va accélérer de manière significative son vieillissement. Le vin acquiert alors une bonification plus agréable sur la langue. En matière d’oxygénation du vin, il est très important de le faire tout en douceur. Vous vous rendrez compte après avoir aéré votre vin que les substances odorantes qui la composent se précisent. Le parfum qui vous est offert est si raffiné qu’il vous séduit plus agréablement.

Vous savez tous les bénéfices de l’oxygénation du vin. Il ne vous reste qu’à l’expérimenter pour jouir des qualités les plus optimales de votre vin.