Souhaitez-vous faire vieillir votre vin ? Il est important de bien le conserver. Afin d’assurer une bonne conservation du vin, il est important de faire quelques gestes. Ces gestes sont très simples, mais d’une grande efficacité. Découvrez dans cet article, les dispositions à prendre pour bien conserver du vin.

La cave à vin : une solution idéale

Pour la conservation optimale du vin, il est conseillé d’opter pour une cave à vin. Vous pouvez opter pour la cave traditionnelle enterrée, humide à 12 °C, constante et munie d’un sol en terre battue. Malheureusement, la cave à vin idéale, n’est pas accessible à tous. Toutefois, vous pouvez opter pour d’autres solutions, pour rendre meilleure votre cave à vin ou encore pour créer une cave à vin dans votre maison ou votre appartement. Vous trouverez des isolants, des climatiseurs ou encore des casiers à bouteilles, qui vous permettront d’aménager un espace dédié à la conservation des vins.

La température idéale pour conserver le vin

La température est un facteur important pour la bonne conservation du vin. La température ambiante présente dans votre cave à vin, aura un effet direct sur l’évolution de vos vins. En effet, plus la température augmente, plus les vins évolueront vite. À noter que les écarts de température peuvent être mauvais pour vos bouteilles de vins. Lorsque les variations de températures au fil des saisons ne sont pas grandes, il n’y aura pas de problèmes. Lorsque la température ne dépasse pas les 18 °C, vous pouvez être rassuré. La variation peut même avoir des effets positifs sur vos vins. Ils peuvent vivre et se conserver tranquillement. À noter que vous pouvez maintenir la température constante à 12 °C, si vous souhaitez conserver vos vins pour une longue période. Cette température permet une évolution lente des vins. Ces derniers atteindront un état parfait de maturité, après un peu plus de temps.

L’humidité : un facteur important

L’humidité de la cave à vin, est souvent un facteur négligé. Toutefois, il s’agit d’un facteur très important pour la bonne conservation des vins. Lorsque la cave est trop sèche, elle aura des effets négatifs sur vos vins. En cas d’une humidité non suffisante (soit au moins 70 %), les bouches sèchent. On note aussi l’évaporation du vin. Par conséquent, les niveaux descendent rapidement, entraînant une oxydation prématurée. C’est pourquoi, lorsque vous remarquez des signes d’humidité insuffisante, vous devez réagir très rapidement. Vous pouvez par exemple, arroser le sol de votre cave. À noter que lorsque l’humidité est trop élevée, il n’y aura pas des dégâts sur vos vins. Mais, les étiquettes peuvent être endommagées. Il faut préciser que ce problème peut être résolu. Il suffit d’entourer les bouteilles de film alimentaire. Cela permettra de créer une barrière entre l’étiquette et l’humidité.

La lumière : un facteur à éviter pour la conservation des vins

La lumière peut avoir des effets néfastes sur le vin. Lorsque le vin est exposé à la lumière pendant une trop longue durée, le vin change négativement. Les vins blancs prennent un goût de lumière. Les bouteilles en verre blanc sont beaucoup exposées à ce problème, car elles laissent passer plus d’ultraviolets. C’est pourquoi, plusieurs producteurs commercialisent leurs bouteilles dans du papier de soie. Vous devez donc veiller à ce que votre cave soit la plus obscure possible. Elle doit aussi être équipée des ampoules de faible intensité.

Louer une cave à vin

Si vous ne possédez pas de cave à vin, la solution idéale serait de louer une cave à vin. À noter que ce type de service n’est pas accessible en ville. Parfois, la location de cave à vin peut être suivie de certaines prestations. Il s’agit notamment, de livraison des bouteilles à domicile et la gestion du stock.