Il n’est pas un secret pour personne que le sushi occupe une place majeure dans la gastronomie japonaise. Grâce à la mondialisation, le sushi ne fait plus le délice des Japonais seulement, mais aussi d’une grande partie de l’Europe. Cette expansion de l’art culinaire japonais amène à des mariages qu’on n’aurait pas pensés possible jusque-là, l’un d’entre eux, le mariage Sushi-vin. Vous vous posez des questions sur le type de vin qui pourrait bien accompagner votre plat de sushi ? Retrouvez ici les réponses que vous apporte la boutique de vin Wolfberger, pour bien savourer votre plat de sushi avec un bon vin.

L’histoire et le savoir-faire de deux peuples sur un plateau

Si le sushi fait partie du patrimoine des Japonais, le vin, quant à lui, est propre à la France. Le sushi a connu beaucoup d’amélioration avec le temps. Aujourd’hui, nous pouvons décompter une grande variété, avec des petites touches et des ingrédients ajoutés. Le vin est une spécialité des Français depuis des siècles avec les vignobles d’Alsace qui font le plaisir des consommateurs de vins à travers le monde. Comme le Saké n’est pas assez accessible en Europe, il faut bien quelque chose pour accompagner le sushi. La cave à vin de la Boutique Wolfberger  dispose d’une multitude de saveurs et d’arôme pour accompagner ce mets tant prisé du grand nombre, maintenant. Vous pouvez vous servir dans les grands crus d’Alsace pour donner de l’originalité à votre table. Pour vos plats de Sushi, la boutique Wolfberger vous propose les vins blancs comme le pinot blanc ou pinot gris. Vous pouvez aussi choisir les rieslings grands crus qui sont aussi adaptés aux sushis.

Le sushi et les vins blancs

Les composants du plat de sushi définissent le vin à choisir pour accentuer sa richesse. Puisque la sauce de soja est salée, le wassabi assez piquant et les crudités fraîches, c’est un mélange de goût et de saveur qui s’invite au menu. Le gingembre, de son côté, apporte un peu plus d’acidité au plat, sans oublier l’onctuosité du riz avec le vinaigre. Les vins blancs d’Alsace sont mieux adaptés pour soutenir le wassabi et relever le goût du thon, ou dans d’autres cas, le saumon ou daurade. Les vins blancs sont assez secs et épicés pour répondre aux attentes des ingrédients du sushi. Les vins d’Alsace sont d’ailleurs réputés pour leur goût et leur arôme. C’est le fruit d’un savoir-faire qui s’est amélioré sur des années, en partenariat avec le CIVA . Avec un pinot blanc ou encore moins, un pinot gris, vous pouvez déguster votre sushi sans faire recours forcément au saké. Un mélange de goût et de savoir-faire qui vous laissera sans voix.

Le sushi et les rieslings grands crus

Vous ne voulez pas prendre votre sushi avec le pinot blanc ou gris ? Vous pouvez alors choisir d’accompagner votre plat de sushi avec les rieslings. La boutique Wolfberger veut que vous ne manquiez pas de vin pour vous faire plaisir à table. Pour ce fait, elle vous propose des vins d’Alsace dont leur qualité n’est plus à démontrer. L’acidité des rieslings peut s’adapter parfaitement au sushi. Ils se présentent comme une alternative idéale aux pinots, surtout si nous parlons de grands crus puissants. La couleur jaune pâle, la finesse et les arômes fruités qu’on reconnaît aux rieslings, apporteront aussi de l’élégance et l’originalité à votre table.

Certes, le vin et les sushis viennent d’origines diverses, mais le mariage sushi-vin est bel et bien possible. Encore que l’art culinaire japonais est beaucoup apprécié dans d’autres pays surtout en France, il faudra juste trouver le bon  vin pour accompagner les sushis , à votre table.